Technologie et équipements

Donnez du sens à votre avenir

La croissance des entreprises du paysage dépend d’un facteur clé : l’innovation.

Celle-ci permet de conquérir de nouveaux marchés, de transformer les pratiques en faveur de l’environnement et de la biodiversité, mais aussi d’améliorer les conditions de travail du professionnel du paysage.

Au-delà de la conduite d’engins de chantiers ou de la manipulation d’outils de coupe ou de taille, de nouvelles technologies viennent apporter de petites révolutions dans le quotidien des métiers du paysage. Des jardiniers paysagistes se forment au pilotage de drones pour l’exploration de nouveaux terrains ou la mise en valeur de leurs réalisations.

Pour les travaux physiques et répétitifs comme la taille de haies, l’utilisation d’un exosquelette, véritable renfort mécanisé du corps, pourrait prévenir les troubles musculo-squelettiques. Le bras articulé de l’appareil permet alors d’atténuer le poids du taille-haie, de gagner en amplitude de taille et d’augmenter la constance de travail.

Les outils numériques de programmation, comme la domotique ou les robots de tonte par exemple, sont aussi des dispositifs qui se développent dans la gestion des jardins et espaces verts.

L’outillage se spécialise, devient de plus en plus technologique et complexe et demande davantage de technicité, ce qui requiert formation et certification pour sa bonne utilisation. Et pourtant, ces instruments technologiquement avancés ne doivent pas faire oublier les outils simples de base dont se servent au quotidien les professionnels du paysage.

 

 

Trouvez le métier du paysage qui vous correspond :

DécouvrezLes 3 familles des métiers du paysage

Formez-vous aux métiers du paysage !Accédez à la liste des écoles près de chez vous